Patti Smith au Théâtre de Verdure, Nice

Punk, rock, poétique et résolument engagée, Patti Smith a réveillé la promenade des Anglais de Nice mardi soir. Récit d’une soirée d’été sur la Côte d’Azur.

«Je suis un peu lente ce soir, désolé. Toute cette humidité dans l’air ne me réussit pas». Patti Smith, sourire éclatant, strabisme envoûtant et crinière blanche naturelle se plaint de la météo à Nice après une interprétation enragée et militante de Beds are Burning précédée et suivie de deux poèmes hypnotiques dont elle a le secret. Qu’est ce que ce serait si l’air était sec ?

Une soirée d’été avec Patti Smith

Patti Smith à Nice
Patti Smith et ses musiciens sur la scène du Théâtre de Verdure à Nice.

Le pantalon noir est trop large, la veste un peu grande, comme son indéboulonnable t-shirt blanc, mais Patti Smith est à l’aise dans ses rangers. Accompagnés des excellents Tony Shanahan (piano, basse), Andy York (guitare et basse), Jay dee Daugherty (batterie) et son vieux compagnon de route Lenny Kaye (guitare et voix), la chanteuse/poétesse/écrivaine/photographe débarque d’un pas nonchalant sur la scène du petit Théâtre de Verdure. La nuit vient de tomber sur Nice, la soirée peut commencer. 

D’abord en douceur avec la rythmique douce et entraînante de Redondo Beach, extrait de son chef d’oeuvre Horses, avant une furieuse reprise du Are U Experienced de Jimi Hendrix, ponctuée, pour ne rien gâcher, du riff génial de Manic Depression. Quasiment 50 ans jour pour jour après son concert historique un matin d’août 1969 à Woodstock, Patti et ses musiciens rendent un bel hommage au plus mythique des guitar heroes.

LIRE AUSSI – Notre compte rendu du concert de Patti Smith aux Bouffes du Nord à Paris en 2012

Hommage à… Johnny Hallyday

Hendrix ne sera que le premier d’une longue liste d’artistes et inspirations cités ce soir. Dans le désordre : les Rolling Stones, Lou Reed, Bruce Springsteen, son défunt mari Fred Sonic Smith, Maurice Maeterlinck (écrivain mort à Nice), et même U2, pour une reprise oubliable de Love Is All We Have Left, dédiée à Bono et sa bande qui – en habitués de la Riviera – devaient surement trainer dans le coin. On aurait préféré à la place l’habituelle reprise d’After The Gold Rush de Neil Young.

Plus inattendu, l’hommage de Lenny Kaye à… Johnny Hallyday : «Il devrait être au Rock n Roll Hall Fame ! » lance le guitariste new yorkais avant d’entamer, au chant et dans un version pop rock très efficace, I’m Free des Stones. Patti s’éclipse pour laisser ses musiciens occuper la scène quelques minutes. Elle reviendra pour accompagner Tony Shanahan sur Walk on a Wild Side de Lou Reed. 

Magistral final

A mesure que la soirée avance, Patti prend ses aises. Elle quitte sa veste, arpente la scène, esquisse des pas de danse, salue le public à droite, salue le publie à gauche et envoie des habituels crachats à l’envi. 

Patti Smith, Nice 2019

Elle reprend la parole tout en se recoiffant (“ce titre mérite une coiffure spéciale”) pour nous raconter l’histoire de Because The Night, morceau co-écrit avec le Boss (il a composé la musique et le refrain, elle a écrit les couplets en pensant à sa relation longue distance de l’époque avec Fred Smith). C’est déjà le début du triptyque magistral qui clôt la plupart de ses concerts, avant le rageux Gloria et l’engagé People Have the Power

Patti Smith

A bientôt 73 ans, Patti Smith est assurément la plus charmante, envoûtante, émouvante et passionnante interprète de rock en activité.

Set list du concert de Patti Smith à Nice

Redondo Beach

Are You Experienced?

My Blakean Year

Ghost Dance

Dancing Barefoot

Beds Are Burning

Tarkovsky (The Second Stop Is Jupiter)

Beneath the Southern Cross

(sur  l’instrumental The Beatles’ “Within You Without You”)

I’m Free (The Rolling Stones cover) (Lenny Kaye vocal, with 2 verses of Lou Reed’s « Walk On The Wild Side »-Tony Shanahan vocal.)

Love Is All We Have Left

Pissing in a River

Because the Night

Gloria

Rappel :

People Have the Power

A propos de ce blog

Vous aimez les guitares, les cheveux longs et la sueur de la fosse, ce blog est fait pour vous.

Notre mission : vous faire (re)vivre les concerts auxquels on assiste. Et ne comptez pas sur nous pour brosser les métalleux dans le sens des poils, chez I WAS THERE, on n'est pas des vendus, on paie nos places.

Ce site est aussi le votre, si vous avez des photos, des commentaires ou des liens à partager : n'hésitez pas !

Étiquettes

David Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image